Puisqu'il le faut

« …C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra… » 

1Pierre 1:5-7

Pour illustrer ma pensée, je voudrai emprunter à un cantique chrétien outre atlantique les paroles suivantes : « Il faut parfois une montagne, parfois une mer agitée, parfois un désert pour que je te laisse mettre ta main sur moi, pour que j’ai confiance en toi et que je crois. »

Ces paroles adressées au Seigneur sonnent comme une confession humble de ce qui caractérise trop souvent notre relation avec sa personne. La montagne, la mer agitée ou encore le désert sont des réalités courantes dans notre vie chrétienne : nous les appelons « épreuves, combats de la foi ». Nous pouvons soit nous en accoutumer et nous endormir spirituellement, soit nous en révolter et faire naufrage de lassitude, soit en saisir la portée et obtenir une victoire.

L’apôtre Pierre nous explique qu’il y a une certaine valeur dans l’épreuve et  une conséquence à tout ce que nous endurons pour l’amour de Celui qui nous a sauvés. L’épreuve de la foi est précieuse, parce qu’elle se sépare, se débarrasse des scories et autres impuretés,  étrangères à notre attachement au Seigneur.

 

Quant à sa conséquence immédiate, elle consiste avant tout en une plus grande dépendance à sa personne et surtout un amour plus profond dont l’expression finale sera la louange, la gloire, l’honneur pour Jésus. Autrement dit, la satisfaction pour l’Architecte divin d’avoir parfaitement achevé son ouvrage, la joie pour notre Sauveur de nous avoir parfaitement sauvés. Oui tous reconnaîtront son infinie sagesse et sa divine puissance qui ont œuvré pour nous garder jusqu’au bout de la course.

 

Tout cela justifie cet impératif passage par le creuset. Ce nécessaire et impérieux chemin est celui des enfants de Dieu, Christ l’ayant lui-même traversé avant nous, afin que nous apprenions nous aussi l’obéissance et la soumission (Hébreux 5.7-8). Reconnaissons que nous avons beaucoup appris au sujet de notre Dieu à travers les chemins empruntés à sa suite.

Alors, puisqu’il le faut, nous sommes attristés à cause des épreuves à surmonter mais regardons surtout ce qu’elles suscitent pour nous : la main du Seigneur sur nos vies et la manifestation de sa gloire.

 

Ainsi, ne nous entendrons-nous pas dire :

« C’est bien bon et fidèle serviteur,… entre dans la joie de ton Maître. » Mat 25.21


ADRESSE

Assemblée de Dieu du Pays de Grasse

15 rue Paul Goby

06130 Grasse

 

addgrasse@orange.fr

NOS RÉUNIONS HEBDOMADAIRES

Dimanche - Culte : 10h

Mardi - Évangélisation: 19h45

Jeudi - Prière & Étude biblique : 19h45

 

Suivez-nous sur Facebook !